top of page

11 au 13 déc. 2023 • Favoriser la prise en charge par l’utilisation de la musique

Favoriser la prise en charge de la personne atteinte de handicap, polyhandicap ou TSA par l’utilisation de la musique


En quels termes parle-t-on habituellement des personnes polyhandicapées ? Déficits graves, déficiences profondes… Elles ne sont que trop rarement évoquées à travers leurs potentialités et leurs aptitudes relationnelles. Mais peuvent-elles établir une relation avec autrui ? Elles sont, par essence, tellement isolées ! Communiquent-elles ? Il existe plusieurs aides techniques afin de faciliter la communication avec les personnes polyhandicapées. Alors, que leur apporte la musicothérapie ? Quel espace, quel temps, quel cadre peuvent leur être proposés ? Quelle musique et quels instruments sont utilisés ? Quelle rencontre est possible ? Quels changements relationnels peuvent être espérés ? Les échanges avec les personnes polyhandicapées se situent, par excellence, dans le domaine non verbal.

Une séance de musicothérapie peut-elle devenir un espace de liberté, d’expression et de créativité, même pour les personnes les plus handicapées ? L’autisme se caractérise principalement par une difficulté particulière dans les interactions sociales et la communication. De nombreux outils et techniques de communication alternative et augmentative existent pour aider les personnes autistes à suppléer la communication fonctionnelle. Cette formation se propose d’aborder une autre communication possible avec les personnes autistes déficitaires. Elle se situe dans le domaine non verbal et utilise l’élément musical et plus largement sonore.

« L’échoisation », l’imitation, la répétition sont les premières techniques utilisées pour rejoindre l’autre et échanger. Par l’imitation notamment, il est possible d’emmener les personnes autistes dans des « contrées inconnues » qu’elles n’iraient pas explorer spontanément. C’est la communication spontanée et « gratuite » qui est visée, pour le plaisir d’être ensemble. Cette approche place ou replace la personne en tant que sujet et acteur dans la rencontre avec l’autre ou les autres.

Il ne s’agit pas d’apprendre une compétence particulière mais plutôt de rencontre et d’ouverture sur l’environnement et l’autre.


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page